Coopération Sud-Sud

Déclaration, octobre 2018

Déclaration de Thabo Mbeki à l’occasion de la réunion du Comité du Centre Sud

Nous présentons ci-dessous la déclaration que Thabo Mbeki, ancien président de la République d’Afrique du Sud et président entrant du Comité du Centre Sud, a faite à l’occasion de la quarante-et-unième réunion du Comité du Centre Sud, qui s’est tenue le 11 octobre 2018 au Centre Sud, à Genève. (…)

Rapport sur les politiques 43- Août 2017

Répercussions de la crise financière sur les pays du Sud et perspectives de croissance   

L’économie mondiale ne s’est pas encore remise du choc de la crise financière qui a commencé il y a presque dix ans aux États-Unis et s’est propagée en Europe. Non seulement les mesures prises en réaction à la crise, c’est-à-dire la combinaison de l’austérité budgétaire et des politiques d’extrême aisance monétaire, n’ont pas relancé l’économie de manière vigoureuse, mais elles ont également aggravé, d’une part, les problèmes systémiques de l’économie mondiale, notamment les inégalités et l’insuffisance de la demande chronique, et, d’autre part, la fragilité financière. (…)

Rapport sur les politiques 41- Juil. 2017

La quantification de la coopération Sud-Sud et ses conséquences sur la politique étrangère des pays en développement

À mesure que la coopération Sud-Sud s’élargit, de plus en plus de questions se posent sur la manière d’évaluer sa progression et ses retombées. À titre d’exemple, dans l’objectif de développement durable (ODD) n° 17, la coopération Sud-Sud semble être une source supplémentaire de financement pour le développement, alors même que plusieurs formes de coopération Sud-Sud ne sont pas de nature financière. Ainsi, les initiatives prises pour établir la monétisation de toutes les formes de coopération (…)

Document de recherche 48- Juin 2013

Le vrai-faux retour de la croissance dans les pays en développement après la crise financière

Non seulement la « Grande Récession » a conduit au « Grand Ralentissement » des pays en développement, mais les perspectives à moyen terme de la conjoncture économique mondiale sont défavorables par comparaison avec les années qui ont précédé la crise, et même, à certains égards, avec la période qui a suivi la crise. Même si le Nord parvient à résorber totalement la crise, les pays en développement connaîtront probablement ces prochaines années un environnement économique mondial bien moins favorable qu’avant la Grande Récession, (…)

Document de recherche 44- mars 2012

Peut-on parler d’un essor exceptionnel du Sud ?

Ce rapport défend que le taux de croissance exceptionnel enregistré depuis le début du XXIe siècle par les pays en développement, par rapport aux économies avancées, n’est pas tant dû à l’amélioration de leurs paramètres économiques fondamentaux qu’à une conjoncture économique mondiale extrêmement favorable, construite principalement par les politiques intenables des économies avancées.

La Chine est le seul pays en développement à avoir eu une influence majeure sur la conjoncture économique mondiale (…)


0

Your Cart