Communiqué de presse – 29 octobre 2008

Le Centre Sud demande que l’architecture financière mondiale soit rénovée.

La crise financière a révélé que l’actuelle architecture financière internationale n’a pas la capacité de gérer l’économie mondiale de notre époque, une économie qui a des myriades d’interconnections par lesquelles les turbulences financières s’étendent à travers le monde et qui a montré d’importantes faiblesses en matière de réglementation.

Dans les années 80, la crise de l’endettement en Amérique latine, en Afrique et dans d’autres parties du monde en développement, puis, à la fin des années 90, la succession des crises en Asie, en Russie et en Amérique latine, avaient déjà laissé voir que cette architecture présentait d’importantes failles. Le monde industrialisé n’avait alors pas compris le besoin qu’il y avait de réformer la gouvernance de la finance mondiale. Le fait que, cette fois, les pays développés sont au coeur de la tempête va probablement les pousser à agir. L’appel qu’ont lancé certains d’entre eux à engager une réforme de la gouvernance actuelle et à convoquer une nouvelle Conférence de Bretton Woods est, par conséquent, très bienvenu.

Télécharger


Marqué par : , , ,

0

Your Cart