Omar E. EL-ARINI (Membre du Comité, depuis 2014)

Omar E. El-Arini (Égypte), a été le premier chef du Secrétariat du Fonds multilatéral pour la mise en œuvre du Protocole de Montréal (1991 – 2003). En reconnaissance de sa remarquable contribution aux travaux du Fonds multilatéral, M. El-Arini a été nommé « Chef honoraire du Secrétariat du Fonds multilatéral ».  Dans sa carrière, il a reçu d’autres récompenses internationales dans le domaine de l’environnement.

Avant de rejoindre le Fonds multilatéral, il a été chercheur en Égypte, en Allemagne et aux Pays-Bas. Il a également été haut fonctionnaire au sein du gouvernement égyptien et a enseigné à l’Université du Caire et à l’Université américaine du Caire.

En tant que consultant pour la Banque mondiale, M. El-Arini a aidé le Fonds mondial pour l’environnement à mettre en place le Fonds pour l’adaptation du Protocole de Kyoto.

Il a également été membre du Comité de transition chargé de la conception du Fonds vert pour le climat. Dans le cadre de cette fonction, il a travaillé avec d’autres membres issus de pays en développement pour préparer et négocier l’instrument directif du Fonds vert pour le climat qui a été adopté à la dix-septième session de la Conférence des Parties (CdP-17) qui a eu lieu à Durban (Afrique du Sud). Il est un membre élu du Comité du Fonds vert pour le climat où il représente la région d’Afrique pour la période 2012-2015.

M. El-Arini est également haut conseiller auprès du gouvernement égyptien pour les questions relatives à l’environnement et à la conservation du patrimoine national de l’Égypte. Il est aussi un membre du Comité de l’Agence égyptienne pour les affaires environnementales.

Il a obtenu un Bachelor of Science à l’Université Ain Shams (Égypte), un Master of Science à l’Université du Missouri (États-Unis) et un doctorat à l’Imperial College of Science and Technology and Medicine (Royaume-Uni).


0

Your Cart