Droits de douane

Rapport sur les politiques 44

Quel type de politique industrielle est nécessaire pour promouvoir une industrialisation égalitaire et durable ?

L’objectif de développement durable 9 (ODD 9) prévu au Programme de développement durable à l’horizon 2030 comprend l’engagement de « bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation ». L’inclusion de cet objectif dans le programme de développement est une réussite pour (…)

Document de recherche 76- Mai 2017

Répercussions de la crise financière sur les pays du Sud et perspectives de croissance

L’économie mondiale ne s’est pas encore remise du choc de la crise financière qui a commencé il y a presque dix ans aux États-Unis et s’est propagée en Europe. Non seulement les mesures prises en réaction à la crise, c’est-à-dire la combinaison de l’austérité budgétaire et des politiques d’extrême aisance monétaire, n’ont pas relancé l’économie de manière vigoureuse, mais elles ont également aggravé, d’une part, les problèmes systémiques de l’économie mondiale, notamment les inégalités et l’insuffisance de la demande chronique, et, d’autre part, la fragilité financière. En outre, elles ont eu de lourdes répercussions déstabilisantes sur les pays du Sud. (…)

Rapport sur les politiques 43- Août 2017

Répercussions de la crise financière sur les pays du Sud et perspectives de croissance   

L’économie mondiale ne s’est pas encore remise du choc de la crise financière qui a commencé il y a presque dix ans aux États-Unis et s’est propagée en Europe. Non seulement les mesures prises en réaction à la crise, c’est-à-dire la combinaison de l’austérité budgétaire et des politiques d’extrême aisance monétaire, n’ont pas relancé l’économie de manière vigoureuse, mais elles ont également aggravé, d’une part, les problèmes systémiques de l’économie mondiale, notamment les inégalités et l’insuffisance de la demande chronique, et, d’autre part, la fragilité financière. (…)

Document analytique- Sept. 2013

Réformes réglementaires et stratégiques au titre de l’APE UE-CARIFORUM : quels enseignements pour les pays ACP ?

Le présent document fait un état des lieux de la mise en œuvre de l’Accord de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne (UE) et le Forum des Caraïbes du Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (CARIFORUM) dans la région du CARIFORUM. Il montre que les réformes réglementaires, législatives et stratégiques nécessaires à la mise en œuvre de l’APE dans les domaines du commerce des biens et des services en sont à des stades (…)

Document analytique- Juin 2012

Les risques que les APE représentent pour la  production locale et le commerce régional en Afrique.

Parmi les principaux points litigieux relatifs aux accords de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne (UE) et les pays africains, le niveau de libéralisation auquel l’UE aspire est le plus litigieux. Le niveau de libéralisation est très probablement l’enjeu le plus déterminant pour l’Afrique. (…)

Document analytique- Nov. 2011

Ensembre de mesures pour les PMA : état des lieux des négociations et proposition de libellé pour la huitième Conférence ministérelle de l’OMC

L’ensemble de mesures en faveur des pays les moins avancés (PMA) a été proposé par le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), en sa qualité de président du Comité des négociations commerciales (CNC), en mai 2011, pour obtenir une « récolte précoce » de résultats à la huitième Conférence ministérielle de décembre 2011. (…)

Document analytique- Nov. 2011

Traitement spécial et différencié : état des lieux des négociations et proposition de libellé pour la huitième Conférence ministérielle de l’OMC

Les négociations relatives au traitement spécial et différencié en faveur des pays en développement, prescrites dans la Déclaration ministérielle de Doha (paragraphe 44), ont avancé, sans pour autant avoir faits des progrès significatifs. (…)

Document analytique – Avril 2011

Etat des lieux des négociations de Doha de l’OMC et remarques sur les documents du 21 avril 2011.

Bien que le Cycle de Doha ait été au départ un « programme pour le développement » qui devait donner une place centrale aux intérêts des pays en développement, l’ironie de la situation veut qu’il ne reste presqu’aucun élément de développement dans le programme. Le 21 avril 2011, l’OMC a publié un document de 600 pages résumant les dix dernières années du Cycle de négociations de Doha. Les documents analytiques suivants examinent ce document de l’OMC. (…)

Document analytique- Mars 2011

Politique agricole commune de l’Union européenne : les instruments qui protègent les agriculteurs européens.

L’Union européenne (UE) déploie une vaste panoplie d’instruments de politique pour protéger son secteur agricole et pour faire en sorte que, malgré les coûts de production élevés, les agriculteurs européens continuent de produire à la fois pour les marchés internes et les marchés d’exportation. (…)

Document analytique- Mars 2011

L’Union européenne multiplie les aides découplées en faveur du secteur agricole : conséquences pour les pays en développement.

Dans lesnégociations portant sur les accords de libre-échange (ALE) conclus dans le cadre européen, l’UE refusait de débattre des subventions agricoles au motif qu’elles faisaient déjà l’objet de discussions à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). (…)

Document analytique- Nov. 2010

APE et tendances des exportations des pays d’Afrique sub-saharienne.

Si l’Afrique veut améliorer ses capacités industrielles, le marché le plus porteur est son propre marché, le marché intra-africain, qui absorbe l’essentiel des exportations de produits manufacturés. (…)

Document analytique- Nov. 2010

Analyse de la compatibilité des APE avec les règles de l’OMC depuis le point de vue du développement.

Les débats concernant la compatibilité des accords de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne (UE) et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) avec les règles de l’OMC ont jusqu’à présent été très étroitement définis et surtout depuis le point de vue de l’UE. Celle-ci a demandé aux pays ACP de libéraliser au moins 80 pour cent de leurs échanges. (…)


0

Your Cart