Economies émergentes et en développement (EED)

Research Paper 80- Oct. 2017

Les effets doubles de la synchronisation des marchés des produits de base et des marchés des capitaux

Les tendances des prix internationaux des produits de base et des entrées de capitaux internationaux dans les pays en développement coïncident de plus en plus, ce qui expose les pays tributaires des produits de base à des cycles couplés de hausses et de baisses.    D’un côté, ils évoluent dans la même direction sous l’influence de plusieurs facteurs monétaires communs, notamment les taux d’intérêt internationaux et le taux de change du dollar.  De l’autre, ils se renforcent mutuellement au travers de leur influence sur l’activité économique des pays en développement.  Les entrées de capitaux suivent les mouvements des prix des produits de base, ce qui accentue les changements commerciaux extérieurs positifs ou négatifs.  La synchronisation de leur évolution expose davantage encore les pays en développement tributaires des prix des produits de base aux cycles mondiaux d’expansion et de récession.

Télécharger le rapport :

Les effets doubles de la synchronisation des marchés des produits de base et des marchés des capitaux

Document de recherche 76- Mai 2017

Répercussions de la crise financière sur les pays du Sud et perspectives de croissance

L’économie mondiale ne s’est pas encore remise du choc de la crise financière qui a commencé il y a presque dix ans aux États-Unis et s’est propagée en Europe. Non seulement les mesures prises en réaction à la crise, c’est-à-dire la combinaison de l’austérité budgétaire et des politiques d’extrême aisance monétaire, n’ont pas relancé l’économie de manière vigoureuse, mais elles ont également aggravé, d’une part, les problèmes systémiques de l’économie mondiale, notamment les inégalités et l’insuffisance de la demande chronique, et, d’autre part, la fragilité financière. En outre, elles ont eu de lourdes répercussions déstabilisantes sur les pays du Sud. (…)

Rapport sur les politiques 43- Août 2017

Répercussions de la crise financière sur les pays du Sud et perspectives de croissance   

L’économie mondiale ne s’est pas encore remise du choc de la crise financière qui a commencé il y a presque dix ans aux États-Unis et s’est propagée en Europe. Non seulement les mesures prises en réaction à la crise, c’est-à-dire la combinaison de l’austérité budgétaire et des politiques d’extrême aisance monétaire, n’ont pas relancé l’économie de manière vigoureuse, mais elles ont également aggravé, d’une part, les problèmes systémiques de l’économie mondiale, notamment les inégalités et l’insuffisance de la demande chronique, et, d’autre part, la fragilité financière. (…)


0

Your Cart